Menu de navigation

Discipline. Intensité. Solidarité.

Hockey féminin: Les Lynx s’inclinent en finale et remportent la médaille d’argent

Ce n’est pas sans difficulté que les Titans du cégep de Limoilou ont finalement eu raison de nos Lynx par la marque de 2-0 lors du match no.2 de la finale provinciale en hockey féminin.  Les spectateurs présents samedi dernier à l’aréna Émilie-Butch-Bouchard ont pu assister à un spectacle digne de mention.  Grâce à cette victoire, les Titans ont remporté la série finale deux matchs à zéro.

Un match des plus excitants!

Les deux formations présentes sur la glace, par leur vitesse d’exécution, ont prouvé hors de tous doutes qu’elles étaient les deux meilleures du circuit collégial féminin. Des passes précises, des sorties et entrées de zone rapides, un échec avant soutenu et un plan de match suivi à lettre, voilà qui résume bien ce que nous ont réservé nos deux équipes finalistes.  Le pointage qui fut serré tout au long de la partie,  a ajouté un suspense tenant les spectateurs au bout de leur siège jusqu’à tard en troisième période.

L’indiscipline en deuxième période a fait mal aux Lynx

Après une première période légèrement dominé par les Titans au chapitre des lancers (10 contre 6), aucune des deux équipes n’avaient réussi à s’inscrire au pointage.   Il a fallu attendre à la sixième minute de jeu en deuxième période avant de voir les Titans enfiler un premier filet grâce à un but de Rosalie Bégin-Cyr en avantage numérique.  La formation de Québec a réservé le même sort à nos Lynx en fin de deuxième pour prendre les devants 2-0, œuvre de Gabrielle David.  Ce deuxième but a également été marqué en avantage numérique.  L’indiscipline de nos félins a donc été bénéfique pour les Titans qui n’ont eu qu’à installer un système un peu plus défensif pour le reste du match afin de tenir les Lynx à l’écart de la feuille de pointage.

Une troisième période dominée par les Lynx

Malgré une bonne prestation de nos représentantes en troisième période, elles n’ont malheureusement pas pu s’inscrire au pointage.  Effectuant un échec avant persistant et y allant le tout pour le tout au niveau de l’offensive, nos Lynx ont dominé au niveau des lancers lors du troisième tiers effectuant 11 tirs contre seulement sept pour les Titans.  La gardienne de but adverse  Marie-Pier Coulombe, à qui est revenu le crédit pour le blanchissage,  a bloqué un total de 27 lancers lors du match.  La gardienne des Lynx Samantha Carpentier-Yelle a elle aussi était très solide devant le filet stoppant un total de 37 tirs, dont 20 seulement en deuxième période.  Nous comprenons pourquoi ces deux gardiennes ont été nommées il y a quelque temps sur la première (Coulombe) et deuxième (Carpentier-Yelle) équipe d’étoiles du RSEQ.

Une saison très satisfaisante pour nos Lynx

Les Lynx ont donc mis un terme à une des meilleures saisons depuis plusieurs années.  La dernière fois que nos représentantes avaient atteint la finale provinciale, c’était en 2013 face aux mêmes Titans.  Après cette finale, l’équipe a connu des moments beaucoup plus difficiles.

À l’arrivée de l’entraîneur actuel, Martin Russell, à l’automne 2014, l’équipe avait terminé dans la cave du classement la saison précédente et le recrutement n’était pas à point.  Les joueuses de la région optaient plutôt pour des équipes de la région de Montréal, ce qui faisait très mal au programme.  Russell a réussi à remettre son équipe sur les « rails » grâce à un système plus structuré et un recrutement des plus positifs et voici que quatre années plus tard, nos Lynx représentent une des équipes dominantes du circuit.  C’est donc une mission accomplie par l’ex-entraîneur des Riverains du CCL qui détient toujours le record de l’entraîneur qui détient le plus de victoires dans la ligue Midget-AAA.   Ses commentaires après la partie de samedi furent les suivants : « Cette équipe partait de très loin et peut être fière de sa progression.  Nous savions que Limoilou allait être difficile à battre, mais nous avons bien travaillé et les filles se sont présentées et ont bien exécuté aujourd’hui ».  La saison prochaine promet d’être toute aussi excitante avec plusieurs vétérantes qui seront de retour et des recrues plein de potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :